logorss                  ceinture      ceinture jaune      ceinture orange      ceinture verte      ceinture bleue      ceinture marron      ceinture noire      ceinture rouge blanche      ceinture rouge      ceinture blanche large


le JUJITSU (ou JUJUTSU)

Au Japon, à l'époque féodale, la classe des Samouraïs s'entraînaient à plusieurs arts de la guerre, parmi lesquels le Ju-Jutsu, d'où provient l'actuel Judo.
Le mot Ju-Jutsu peut-être traduit librement de la manière suivante: "l'art d'emporter la victoire en cédant ou en s'adaptant".
A l'origine, le nom semble avoir été appliqué à l'art du combat sans arme, bien que dans certains cas, des armes courtes pouvaient être utilisées contre des adversaires encore mieux armés.
Malgré le fait que ce système ressemble à la lutte, il diffère fondamentalement de la lutte pratiquée à cette époque en Europe.
Son principe fondamental n'est pas de "se battre contre la force" mais de gagner la victoire en cédant devant elle.

           Ci-contre, photo de Jigoro Kano à 17 ans pratiquant le jujutsu.

Le Ju-Jutsu est un ancien système Japonais de self-défense vieux de 2.500 ans. Il est pourtant considéré comme l'un des systèmes d'arts martiaux enseigné aujourd'hui parmi les plus efficaces.
Parmi toutes les autres formes de combat, le Ju-Jutsu a l'aura de l'art martial dont furent issues de grandes disciplines telles que le Judo, l'Aïkido et plusieurs styles de Karate.
Le concept principal du Ju-Jutsu est le jū, littéralement la « souplesse », c'est-à-dire éviter l'attaque frontale pour contrôler un adversaire plus fort, sans opposition de force.
Ce principe a donné naissance à un ensemble de techniques sophistiquées d'évitement, de canalisation de la force adverse, et de contrôle de l'adversaire par des déplacements, des frappes et des immobilisations obtenues grâce au contrôle des points vitaux et des articulations.